PROJET DE RENOVATION DE BATIMENT SCOLAIRE

Contexte et justification du Projet :

Le  Togo  grâce  aux  mesures  prises  dans  le  cadre  de  la  réforme  de  l’éducation  de  1975 ,  et  aux  importantes  contributions  des  parents  et  des  collectivités  locales  ainsi  que des  partenaires en matière  d’éducation,  a  connu  une  expansion  rapide  de  son  système  éducatif  au  cours  de la période  de 1975 à 1980, le taux   de  la  scolarisation dans les primaires  a  ainsi  atteint  le  chiffre  de 71%  en  1980.

Une  conséquence  de  cette  situation    a  été  la mauvaise performance globale. La valorisation de l’éducation qu’impliquent les êtres humains sur la terre ne peut avoir une meilleure qualification ; lorsque les outils nécessaires pour une meilleure éducation sont mis à la disposition des êtres humains. Pour que les villageois ne se déplacent pas vers les villes avant de se spécialiser dans leur éducation. Ceci nous amène à l’établissement d’une bibliothèque dans les écoles villageoises. Face à  tous  ces  problèmes   mentionnés,  l’ un de nos grands  objectifs   visé   est  de  doter  le CEG du village, d’un  bâtiment  scolaire  moderne  équipé  des   tables  bancs  pour  permettre l’amélioration  des    conditions  de  travail  et  d’étude  des  enseignants  et  élèves.

Ce  type  de  chantier  consiste  essentiellement  à  la  réhabilitation  des  bâtiments  scolaires  , des  infrastructures  sanitaires  ou éducatives  afin  de  permettre  à  la  population  de  la  communauté  bénéficiaire  d’avoir  des  conditions  de  vie  et  d’études  plus  descentes. Les enfants  auront   un  cadre  de  formation  plus  viable  et  sain  pouvant  jouer  un rôle  positif sur  leur  formation. Les  travaux  de  tout   genre  comme : la  maçonnerie , la menuiserie, la  peinture  ou le  badigeonnage  sont  à  l’ordre  du  jour.

INFRASTRUCTURES :

Le  village  n’a  bénéficié  d’aucune  autre  infrastructure  adéquate  mis  à  part  un  bâtiment scolaire.   Il  existe   des  cases  de   santé  mais  pas  de  construction  de  bâtiment  de santé/bibliothèque .Pas    d’adduction  d’eau  potable.

Hahotoe une localité située à 30 Km de la ville de Lomé, les élèves  en  manque  de  bâtiment  scolaire / dispensaire/ bibliothèque. Au  CEG  les élèves  étudient  sous  des  pailles  ou  dans  les  cases .Ils sont  gênés  par  la pluie   en  saison pluvieuse.

Problèmes :

  1. a) sur le plan sécurité :

Le  CEG a besoin  d’  une  clôture  pour  la  protection  des  enfants  pendant  les  récréations. Malheureusement on note une absence de clôture  de  l’enceinte scolaire.

Les  salles  de  classe   en   argile   ou  parfois   sans  clôture    impliquent  la libération des  élèves en   saison  de  pluie .

  1. b) Sur le plan cadre de vie

Les  élèves  sont  pendant  la saison  de pluie  confrontés  à  des problèmes  d’intempéries et d’éclairage. Les cours  sont  pendant  ces périodes  interrompus. Il  faut  noter  également l’inexistence  de  lieu  de  réjouissance,  et  manque   d’eau  potable  dû  à une pompe en panne.

Objectifs spécifiques :

  • Pallier au manque d'infrastructures socio éducatives et  sanitaires  en  milieu rural
  • Participer à la construction ou à la rénovation des équipements  socio  collectifs  dans  les  milieux défavorisés.
  • Construire ou rénover   des  centres  de  jeunes,  dispensaires,  latrines  publiques,  bibliothèques , bâtiments  scolaires  en  collaboration  avec  les  communautés 
  • Contribuer à la rénovation  et  à   la  construction   des  infrastructures   sanitaires  et  éducatives  en milieu rurale.
  1. Organisation et modalité d’exécution du projet

L’exécution  du  projet  sera  placée  sous la  supervision  de l’Association , des  volontaires ,  du   CVD et   du  comité des parents d’élèves.

  1. Quant à  ce  qui  concerne  la  maçonnerie :  Nous aurons  à   réparer  les fissurations   , si  possible  réparer  les  sols  de  certaines   salles de classe .C’est possible de reprendre  des  mûrs  en mauvais état.
  2. Quand à  ce  qui  concerne  la  menuiserie :des  travaux  de réparation  des  table – bancs, des  tables  d’étude  seront  faits   sur  le  chantier  pour  améliorer  les  conditions  d’étude  des  enfants, rendre   plus   accessible   les  salles  de  classe   aux  enfants  et  jeunes . Ce  chantier  constitue  un   centre  de   partage  de  différentes  cultures  et  savoir-faire , au service de l'œuvre  sociale et humanitaire.
  3. Pour le  badigeonnage : il  sera  fait  par  les  volontaires  de  JASF-TOGO (nationaux  et  expatriés ) à  l’intérieur   du  bâtiment  si possible  à l’extérieur .

LES TRAVAUX

Le  volontaire  s’engage  à  travailler  5 heures  par  jour  .Les  après- midis   seront  réservés   à  des  activités  d’animation  djembé +cours  de  dessin   aux  enfants. Les  activités  culturelles  peuvent  être   aussi  organisées   comme : l’intégration  familiale. Le  volontaire doit  être  disposé  à  accepter  et  respecter  la  culture  du  village  accueillant  pour  mieux  jouir  des richesses  artistiques  sous  diverses  formes  telles  que  la  peinture  murale, l’ art, la  danse, la  réalisation  de  panneau  de  sensibilisation,  sketch, théâtre

Les  volontaires  feront  essentiellement:

  • la petite  maçonnerie  qui  consiste  entre  autre  à fabriquer  si  nécessaire  des  briques,  ramasser  du  sable 
  • chercher de   l'eau
  • réparer les  mûrs fissurés, les  sols  cassés …
  • réparation des  bancs,


Domaine

Domaine d'intervention : Education / formation
Budget total du projet : 1 500 €
Date de démarrage de l'action : 05/07/2
Durée prévue : 2 Mois
Etat d'avancement : En projet

Actions engagées à l'international

Pays d'intervention : France

Actions locales en France

Rayonnement : national




Fiche acteur

Jeunes en Actions Sans Frontieres (JASF-TOGO)




Le 09/01/2018